La constitution énergétique du corps

L’être humain est constitué d’un corps physique que nous connaissons et d’une aura formée de plusieurs corps énergétiques que nous ne voyons pas. Cependant, le technicien russe Semyon Kirlian changea les choses en découvrant la présence d’un halo lumineux autour de tous les objets observés sur les photos effectuées avec une technique particulière. Il permit ainsi de visualiser le premier corps énergétique de l’être humain, celui qui est le plus proche du corps physique : le corps éthérique. Sa forme et sa couleur permettent aux thérapeutes expérimentés d’avoir des indications sur l’état de santé de la personne.

C’est le chercheur Français Georges Hadjo qui a le plus développé cette technique jusqu’à nos jours. Pour résumer le concept de la constitution énergétique de l’être humain, ce sont les terminologies de Pierre Valentin Marchesseau que nous reprenons parce qu’elles collent le mieux à la réalité. Nous pouvons ainsi distinguer les différents corps énergétiques qui s’emboîtent les uns dans les autres.

Le corps vital.

Il assure la pénétration de l’énergie universelle dans le corps physique. C’est sur ce corps que se fixent les pensées émises par la personne elle-même ainsi que celles envoyées par les autres à son égard.

Le corps vital est formé de 2 sous-couches :

Le corps éthérique, qui assure le stockage de l’énergie et moule le corps physique ainsi que les organes. Il constitue le «champ morphogénique» qui conditionne la forme et le fonctionnement des organes.

Le corps astral, souvent appelé corps psychique ou corps des émotions, qui correspond au corps rayonnant représenté sur les images de saints, de Bouddha ou des divinités Hindoues. Il fabrique les émotions et les sensations à partir des informations reçues avant de les transmettre à tous les corps, énergétiques et physique.

Le corps mental.

C’est le siège de la pensée, mais aussi de la raison et de l’intelligence. Il est en relation avec le cerveau qui, lui, n’est qu’un émetteur-récepteur entre le corps physique et le corps mental. C’est là qu’agissent les mauvaises pensées, les états de stress, les angoisses et les peurs… Le corps mental comprend :

♦• Le corps du raisonnement, ou bas mental, qui est le siège de la joie de vivre et de la sensibilité. Il est en relation avec l’inconscient.

♦• Le corps intuitif, ou haut mental, qui est le siège de la raison et de l’intelligence, mais aussi de l’intuition lorsqu’il est en relation avec le corps spirituel.

Le corps spirituel

Il est constitué du corps spirituel proprement dit (le super conscient) et de l’âme. À cet ensemble s’ajoutent les Chakras, qui sont des portes d’entrée et de sortie de l’énergie vitale entre le corps physique et le monde extérieur. Le mot chakra signifie roue ou tourbillon… d’énergie.

Chaque chakra est en relation avec les 72 000 Nadis, qui sont les canaux énergétiques décrits par la médecine indienne, les méridiens d’acupuncture, un plexus nerveux, une glande hormonale. C’est ainsi que l’énergie vitale se transforme dans l’organisme en influx nerveux et en hormones qui va induire la vitalité de la personne.

Il y a de nombreux chakras dans le corps humain,mais SEPT d’entre eux sont particulièrement importants :

Le chakra Racine, situé entre les organes génitaux et l’anus, qui permet de capter l’énergie tellurique. Il gère l’instinct de survie. La glande en rapport est la Surrénale.

 ►Le chakra sacré, situé au-dessous du nombril, qui apporte l’équilibre émotionnel. Il gère la sexualité.
Les glandes en rapport sont les Ovaires ou les Testicules.

Le chakra du Plexus Solaire, situé entre le nombril et la pointe du sternum, qui gère le libre arbitre. La glande en rapport est le Pancréas.

Le chakra Cardiaque (ou du cœur), situé au centre de la poitrine, qui gère la vie relationnelle. La glande en rapport est le Thymus.

Le chakra Laryngé, situé au niveau de la gorge, qui permet d’émettre la pensée. C’est le centre de la parole et de la communication.
La glande en rapport est la Thyroïde.

Le chakra Frontal (ou troisième œil), situé entre les sourcils, qui apporte l’intuition, la sagesse et la clairvoyance.
La glande en rapport est lHypophyse.

Le chakra Coronal, situé au sommet de la tête, qui ouvre à la spiritualité.
La glande en rapport est l’Epiphyse.

♥ Ces sept chakras sont reliés par la Kundalini, ce qui permet de suppléer aux chakras fonctionnant moins bien. Enfin, la corde d’argent part du bas-ventre (corps physique) et relie les corps (physique et énergétique) entre eux.
À l’origine des maladies

Beaucoup de choses peuvent venir interférer sur la quantité et la bonne circulation énergétique dans notre corps et être ainsi à l’origine de maladies. Les mauvaises habitudes de vie (déséquilibre alimentaire, manque de sommeil…), les pensées inadaptées entraînant des attitudes déplacées (jalousie, rancœur, contrariété…), des attaques extérieures (germes, polluants…) conduisent à des problèmes ou à des fuites énergétiques. D’autant qu’ayant perdu l’habitude de la capter, les êtres humains sont souvent en manque d’énergie… Parfois, quand cela survient, on se met à voler l’énergie des autres. Combien de fois ne vous êtes-vous pas senti très fatigué après avoir discuté avec une personne ?

⊕ Nous pouvons ainsi identifier plusieurs conséquences à ces variations d’énergie :

♣ Une baisse du niveau énergétique de la personne. Normalement un être humain vibre entre 7000 et 9 000 UB (Unité Bovis). La maladie commence en dessous de 6 000 UB. Chaque maladie correspond à un niveau vibratoire particulier.

♣ Une accumulation d’énergies usagées qui n’ont pas été correctement évacuées et qui s’accumulent dans l’organisme.

♣Un dérèglement énergétique souvent secondaire à un blocage sur le circuit énergétique général qui induit des excès énergétiques à certains endroits du corps et des manques à d’autres…

♣Un déplacement des corps énergétiques par rapport au corps physique.

♣Des chakras qui fonctionnent plus ou moins bien.

Cette énergie, vitale pour l’être humain, peut être apportée par de nombreuses sources. Fort de ce constat, les médecines énergétiques visent par différentes techniques à relancer l’énergie qui est présente en nous et à nous aider à mieux capter celle qui nous entoure.

Grâce à sa simplicité d’utilisation, la médecine énergétique devrait être utilisée en première intention en cas de troubles ou de maladies. Les indications sont nombreuses, aussi bien physiques (douleur, spasme, trouble digestif, problème rhumatologique…), que psychologiques (anxiété, fatigue, trouble de la concentration, dépression…). Mais la médecine énergétique présente également des effets indéniables sur les maladies graves comme les cancers, les leucémies, les maladies auto-immunes, etc., où elle constitue un outil performant qui s’ajoutera aux autres approches, conventionnelle ou non. Il n’est nullement question d’abandonner un traitement allopathique en cours mais de s’autoriser à expérimenter ses bienfaits complémentaires.

L’énergie est présente partout autour de nous et en nous. Dans les traditions anciennes, les guérisseurs savaient, de façon innée, la capter et la restituer. Aujourd’hui,  les médecines énergétiques s’appuient sur ce passé qu’elles ont théorisé scientifiquement et modernisé. En ré-harmonisant l’énergie jusqu’au niveau cellulaire, elles résolvent des troubles aussi bien physique que psychique.

 

@ELIANE DENIAU ROUSSEL♥

Si vous cet article vous a plu et que vous choisissez de le partager ,  MERCI  de mentionner chaque fois la Source Copyright © 2017 

 

 

Envie de me retrouver sur Facebook ?

https://www.facebook.com/ElianeRousselDeniauTherapeute/

 

Extraits du journal de la médecine naturelle avec le concours du Dr Bodin


Write A Comment